djawad.net

L’ISO 50001, un must pour les entreprises durables

Notez cet article

Parmi les systèmes de management, le management de l’énergie selon la norme ISO 50001 rencontre actuellement un vif succès auprès des responsables d’entreprises.

Pourquoi cet intérêt pour le management de l’énergie et l’ISO 50001 ?

Longtemps le management de l’énergie a été vu uniquement sous le prisme des économies ; économies d’énergie et économies budgétaires. Aujourd’hui la réduction des impacts environnementaux est la nouvelle motivation des décideurs. En effet, plus aucun responsable n’ignore qu’une gestion optimale des consommations énergétiques permet de limiter l’impact carbone des activités de son entreprise.

Bien sûr il est impossible d’effacer complètement l’impact environnemental des activités d’une entreprise, mais il est possible de fortement le réduire ; et la mise en place d’un système de management de l’énergie ISO 50001 est un outil très efficace pour y parvenir.

Pour une entreprise déjà rompue à l’ISO 9001 ou à l’ISO 14001, l’adoption de la norme ISO 50001 est aisée puisque toutes ces normes reposent sur la même structure. Mais il ne faut pas croire que l’ISO 50001 s’adresse uniquement aux grandes entreprises industrielles. Les ETI et les PME sont également concernées, dans tous les secteurs d’activité. Et avec le récent « décret tertiaire » beaucoup de responsables d’entreprises et de gestionnaires de parcs immobiliers voient dans le système de management de l’énergie ISO 50001 le moyen de répondre aux obligations du décret ; et ceci dans la durée et de manière organisée.

Comment se lancer dans le management de l’énergie et l’ISO 50001 ?

Un état des lieux, un bilan des consommations d’énergie est indispensable pour démarrer la démarche : quels usages avec quelles énergies. Process industriel, production d’air comprimé, chauffage des locaux, éclairage, climatisation etc.

L’étape suivante consiste à dresser un programme de management de l’énergie. Chaque entreprise fixe un programme adapté à sa situation et aux conclusions de l’état des lieux : objectifs d’amélioration ; usages ciblés ; moyens de mise en œuvre (notamment comptage de l’énergie, organisation, scenarios d’investissement si nécessaire, moyens humains, etc…).

La norme ISO 50001 donne un fil conducteur pour documenter et mettre en place le management de l’énergie et assurer son suivi dans la durée. Un audit de certification viendra confirmer si le management de l’énergie est conforme à la norme. Cet audit est réalisé par un organisme accrédité pour délivrer la norme ISO 50001.

Comment financer l’adoption de l’ISO 50001 ?

Bien sûr la démarche vers la certification ISO 50001 a un coût et il existe actuellement deux subventions pour soutenir les entreprises. Tout d’abord l’ADEME peut accorder une aide à l’accompagnement pour la mise en place d’un système de management de l’énergie lorsque l’entreprise fait appel à un prestataire extérieur. La 2ème aide est celle du Programme PRO-SMEn porté par l’ATEE ; c’est une prime qui est versée sur présentation du certificat ISO 50001. Cette prime est particulièrement intéressante car elle est égale à 20% des dépenses énergétiques annuelles des sites certifiés ISO 50001 et va jusqu’à 40.000 euros. Mais attention, le Programme s’arrête fin septembre 2022, découvrez le site PRO-SMEn.

En conclusion, pour les entreprises qui n’ont pas encore adopté l’ISO 50001, il est temps d’agir.

D'autres articles

TURPE – vers une nouvelle tarification en 2021 avec le TURPE 6

Emmanuel

E-commerce : Les différentes techniques pour vendre plus

administrateur